TOURCOING – MARCK : un match qui vaut de l’or !!!

tour

 

Face à Tourcoing, Charly Bruynaert et ses coéquipiers voudront gommer le revers du match aller. 

Bien qu’une victoire vaut toujours 4 points, certains matchs peuvent compter plus que d’autres. En effet, les confrontations opposant 2 équipes visant un même objectif permettent de prendre des points sur un adversaire direct mais aussi un avantage psychologique pour la suite de la compétition. 

Ce match à Tourcoing est de cette trempe là pour nos rouges et blancs. En effet, les partenaires de Guillaume Lepine se déplacent en région lilloise avec 2 points d’avance et 1 match de retard sur leur adversaire du jour. Autant dire qu’une défaite plongerait nos joueurs dans une situation bien délicate dans l’optique du maintien. Une victoire, en revanche, écarterait les noirs et blancs, pour qui le maintien deviendrait encore plus difficile à acquérir. 

Au match aller, les hommes de Lefevre, remercié il y a 15 jours, avait pris les locaux à leur propre piège. Imposant un défi physique à toute épreuve, les marckois bien que dominateurs avaient failli sur l’une des rares offensives adverses. A l’époque, Marck était 1er et encore invaincu après 6 journées de championnat mais depuis les choses ont bien changé … 

Après ce match, Marck a subi une série de 6 rencontres sans victoires avant de réagir face au Paris F.C début février. Depuis, les « rouges et blancs » n’ont toujours pas perdu mais n’avancent pas puisqu’ils ne gagnent pas. Le parcours de Tourcoing n’est guère plus séduisant et l’ambiance qui règne au sein du club ne doit pas forcément être à son comble. Des envies de recruter un secteur défensif à la trêve, un changement d’entraîneur autant dire que la confiance n’est pas le qualificatif adapté à cette équipe qui a grandi bien plus vite que son club (qui ne dispose d’aucune équipe jeunes en ligue). 

Ce dimanche, il faudra faire preuve de tempérament et de caractère pour résister. Il faudra également du talent et de l’audace pour remporter ce match qu’on pourrait qualifier de « match qui vaut de l’or ».