Remi VERCOUTRE : « Nous préparons les joueurs aux exigences du CFA2 »

474645446_B971263360Z.1_20131022190332_000_GPL1DJ3TV.1-0[1]

 

Remi, un peu plus de 2 semaines après la reprise, dans quel état sont les joueurs ? 

Ils ne sont pas forcément trés frais. Nous effectuons un gros travail foncier en ce début de préparation et les joueurs sont donc logiquement fatigués. La fraicheur physique, nous irons la chercher au fur et à mesure de la préparation. Ce qui est sur, c’est que « l’abattage » de travail accumulé depuis la reprise est important. Néanmoins, les séances se déroulent dans la bonne humeur et aucun joueur ne rechigne à l’effort. Pour conclure, je pense que les joueurs savent très bien d’où ils viennent et savent que cette préparation est déterminante pour aborder un tel championnat. 

Peux tu nous expliquer briévement la préparation au niveau athlétique? 

On peut découper cette période en 3 phases. La première consiste à remettre les gars au poids. En effet, tous n’arrivent pas au même degrès de forme et il est important de suivre individuellement l’évolution de chacun. Ensuite nous avons un lourd travaill à mettre en place dans le but de préparer les joueurs aux exigences du CFA2. Enfin, la phase finale qu’on peut appeler « l’affûtage » doit permettre aux joueurs d’être prêts pour la compétition.

Et au niveau tactique alors ? 

Notre rôle va être, au fur et à mesure des entraînements, de trouver la meilleure formule avec les joueurs disponibles. Pour cela, il nous faut une réelle capacité d’analyse. Celle-ci sera déterminante afin de mettre an place nos principes de jeu. Toutefois, nous avons une idée en tête et depuis la première séance, nous insistons déjà sur la façon dont nous voulons jouer. C’est un travail quotidien.

Les recrues arrivent elles à s’intégrer au groupe ?

Le groupe vit bien donc je pense que les recrues se sentent également bien dans le vestiaire. Beaucoup d’entre elles sont des joueurs de notre secteur ainsi tout le monde se connaît plus ou moins. Il faut tout de même qu’ils sachent que la meilleure manière de s’intégrer est de s’imposer sur le terrain. A l’entraînement, ils montrent de belles choses, qu’ils continuent…

Enfin, comment imagines tu la saison à venir ? 

Très compliquée bien entendu, la poule est trés relevée avec des résèrves pro et de nombreuses équipes de région parisienne. Je pense que pour nous maintenir, il ne faudra rien lâcher pendant l’ensemble de la saison. La cohésion du groupe sera vitale et il faudra s’affirmer chez nous comme à l’extérieur. Il faut retrouver nos valeurs, c’est avec des choses simples qu’on peut faire de belles choses alors restons humbles et surtout motivés.