L’esprit Club : tous unis pour un objectif commun !

SONY DSC

Nous arrivons dans le sprint finale et toutes nos équipes ont joué au moins  2/3 de leurs matchs de championnats. En seniors, toutes nos équipes ont encore un objectif à remplir et les meilleurs joueurs forment les équipes hierarchiquement supérieures. En jeune, la donnée n’est pas la même. Depuis un mois, un nouveau mode de fonctionnement mis en place doit nous permettre d’atteindre nos objectifs « de formation » et « de résultats ».

Pour démarrer un état des lieux s’impose: 

Grace notamment à leur victoire face à St Omer, les U13 devraient normalement finir dans les 3ers du classement sans soucis particulier. Ainsi nos U14 évolueront au plus haut niveau de la ligue la saison prochaine.

Nos U14 sont actuellement 4e est peuvent esperer finir dans ces 4eres places qualificatives pour la U15 division d’honneur.

Les U15 sont actuellement 6e de la Ph avec 3 matchs en retard et peuvent encore prétendre terminer dans les 4 premiers. Ils sont encore qualifiés en 1/4 de finale de la coupe de la ligue.

Les U16 sont 11e et donc relegables, le maintien est encore accessible.

Les U17 sont quant à eux 9e soit 1 place devant le premier non relegable et il faudra encore prendre des points pour se sauver.

Enfin, les U19, bien que 4e et bien positionnés dans ce championnat de Ph n’ont pas d’influence sur le déroulement des compétitions de la saison prochaine.

Alors en cette fin de saison, pourquoi les coachs font ils des changements au sein même de leurs équipes ?

Tout simplement parcqu’il faut penser club et non à une équipe en particulier. Comme exposé en début de saison dans son projet de formation lors de l’assemblée, le club a pour objectif prioritaire d’avoir toutes ces équipes jeunes en ligue. Eventuellement,  si l’occasion de faire monter une de ses équipes en DH se présente alors les moyens seront mis en oeuvre.

Depuis la réunion technique qui a eu lieu début mars, une nouvelle démarche a été entreprise dans le but de maintenir nos équipes tout en continuant de faire progresser nos jeunes. Ainsi, la nouvelle manière de s’entraîner a permis à nos U13 et U15 d’être mis dans la difficulté le mercredi en s’entraînant avec les U14 pour les premiers et les U16 pour les seconds. Cela a également permis, dans le but de mettre des U13 en U14 et des U15 en U16,  aux joueurs de tisser des liens d’amitié et des automatismes de jeu essentiels à la vie d’un groupe. Le niveau d’exigence de la part des entraîneurs est de plus en plus élevé et la progression des garçons devraient s’accroître de plus en plus. Enfin, les U17 sont également soumis à ce nouveau traitement en étant confronté aux U19 et parfois même aux seniors.

On s’entraine bien « OK » mais le jour du match, on fait comment ? 

C’est à partir du jeudi que les convocations sont faites et c’est à ce moment que l’identité du club prend toute sa dimension. Sous la tutelle d’un responsable, les convocations sont faites dans le soucis de permettre à nos équipes d’atteindre des objectifs. La solidarité entre les éducateurs du club est remarquable. Ceux ci n’hésitent pas un seul instant pour « la progression du bon joueur » ou pour « linterêt de l’équipe qui a besoin de points » à envoyer les joueurs d’une équipe pour une autre équipe. A marck on n’entraine pas pour une équipe mais pour un club et les joueurs doivent le ressentir. Les discours des coachs sont primordiaux dans l’approche des matchs et il ne faut jamais oublier qu’on a besoin de tout le monde dans un club. Les joueurs doivent jouer pour la couleur d’un maillot et qu’ils soient en 13,14,15,16,17,19 ils doivent se dépenser tous les week-end. Le message est passé et bien que certains parents peuvent parfois avoir des difficultés à comprendre, tout est étudier dans l’unique objectif de maintenir l’image d’un club qui se veut familial, sérieux et sans cesse en quête de progrès. Nous pensons réelement récolter les fruits de notre travail d’ici peu de temps mais cela passe inévitablement par des sacrifices alors faisons « ensemble » les efforts et faisant parfois « le dos rond » pour que nos joueurs, nos enfants, nos futurs footballeurs marckois continuent de progresser et faites nous confiance !!!

Pour éclaircir nos propos, pourquoi ne pas donner quelques exemples concrets ?

Ce week-end, les U16 jouaient un match capital face à Aire et une défaite aurait clairement enterrée nos chances de maintien. Ainsi, l’accent a été mis sur cette équipe sans pour autant délaisser les autres équipes qui disposaient toutes d’un effectif de 14 joueurs de qualité suffisante pour prétendre à quelque chose (bien qu’amoindries). Le raisonnement est un peu identique pour les U13 et les U14. Ces derniers restent, certes, sur 3 défaites consécutives mais ne devraient pas tarder à redresser la barre (croyez nous !!).

Alors, oui, il y a peut être des erreurs de commise mais il n’y a que ceux qui ne prennent pas de risques qui ne font pas d’erreurs. La plus grande erreur que le club pourrait commettre serait de ne rien faire et ainsi réserver l’issue d’un classement d’une équipe à la simple réussite de 14 joueurs et 1 entraineur. Et bien non, chez nous on s’entraide et on aide ceux qui en ont besoin. C’est aussi ça la valeur d’un club .

Quand nos têtes pensantes s’expriment :

966460350_e-vercoutre-pierre-fa-devrait-etre-cond-279473[1]

Eric Vercoutre, entraîneur général 

« La nouvelle organisation de l’entraînement entre les différentes catégories commence à porter ses fruits. Les résultats obtenus lors des derniers week-end nous force à constater que l’apport des joueurs de catégories inférieures motivent les groupes. La nouvelle réforme mise en place par la ligue en ce qui concerne les championnats ces dernières années nous oblige à faire des choix et il faut que tout le monde l’accepte. Ceux qui ne comprennent pas peuvent venir nous voir afin de comprendre les diiférentes modifications et évolutions. » 

brame

Philippe Brame, responsable technique

« Nous restons dans la logique et le bon sens par rapport à l’objectif que nous nous sommes traçés. Il faut que, dans un premier temps, nos équipes se maintiennent en PH. Il ne faut pas oublier pour autant notre travail de formation qui doit être avant tout de faire progresser nos jeunes sur les plans techniques, tactiques et athlétiques. Nous avons désormais une « trame » de travail commune sur les différents exercices et cela engendrera inévitablement une évolution pour nos jeunes. L’ensemble de cette politique est possible grâce à la compétence de nos éducateurs solidaires dans les différentes épreuves. »

PP1976816690[1]

Florian Brame, responsable formation 

« Je suis convaincu de notre méthode de travail. Depuis le début de saison, la coordination entre les éducateurs est excellente et elle contribuera à coup sur aux bons résultats qu’ils soient immédiats ou futurs. Il faut que tout le monde (éducateurs, joueurs, dirigeants, parents) aille dans le même sens. L’assiduité et le travail des jeunes à l’entrainement est à souligner. L’apport des joueurs de catégories inférieures est essentiel. Cela permet aux garçons de progresser davantage sur différents aspects du jeu. Au niveau mental, il ne faut pas mettre les joueurs dans un confort et il faut leur inculquer des valeurs de partage et d’amour du maillot. Il est tout aussi important qu’une autre équipe que la sienne gagne !!! »

474645446_B971263360Z.1_20131022190332_000_GPL1DJ3TV.1-0[1]

 Remi Vercoutre, responsable foot animation

« Déjà je pense que l’une des forces du club réside dans le fait que tout le monde connaît tout le monde, les équipes de jeunes, de préformation et des seniors se croisent jours après jours au même endroit et cette unité est primordiale à mes yeux pour garder les valeurs du club. Ensuite, il faut saluer le travail du club en préformation là où il y a peu, nous n’avions aucune équipe en ligue, aujourd’hui chaque garçon à l’occasion de jouer en ligue et pour une petite commune comme la notre c’est superbe. La qualité de travail en préformation est la continuité du travail orchestré en amont en foot animation. La DH en préformation? c’est un objectif que l’on peut qualifier d’envisageable si on poursuit ce travail entrepris. J’espère que nous continuerons tous ensemble à construire ce nouveau défi pendant encore de nombreuses années… »

Quelques articles de presse à ce sujet : 

img001

esprit club 1

esprit club 2